Lundi 25 septembre 2017
Saint Hermann
erreur
loading
retour à la liste Flash! +!
T'aimes bien sa fiche? Tu le trouve sympa, mignon,...?
T'aimerais bien que son compte bouge un peu? Qu'il te remarque?

INSCRIS-TOI ET ENCOURAGE LE!
inscription gratuite
Img haut
0 Flash!
admin
L'avatar de Just
Info du Membre Info
Age : 34 ans
Localisation :
Proxy Bourg
Activité :
iDdev
Info pseudo Pseudo alternatif :
Just_
Fiche :
"You could be my unintended ..." © Muse

"Des hommes étranges, qui me dérangent...!" © Superbus


"
J'crois que les histoires d'Amour c'est comme les voyages en train.
Et quand j'vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un...
Depuis, j'traine sur le quai, j'regarde les trains au départ.
Ya des portes qui s'ouvrent mais dans une gare j'me sens à part" © Grand Corp Malade

"Je hais les couple, qui me rappel que je suis seul!

Je déteste les couple, je les hais tout court!" © Anaïs

Si la vie n'est qu'un jour, alors sourit: le soleil vient de se lever.


smiley oldies smiley oldies

I wish, I could!






"Il était une fois… ho puis non. C’est une introduction bien trop féérique pour avancer les sombres faits que je m’en vais vous compter. Commençons simplement par le commencement.

 

Bien au-delà de toute chronologie et de tout repère, en ces temps reculés où l’univers lui-même n’était pas. Un immense vide, ou le bonheur n’existait pas plus que la misère. Le néant. Seules, deux puissances coexistaient dans cette immensité de rien. L’une positive, l’autre négative, toute deux égales. Se repoussant et s’attirant sans cesse sans pour autant se mélanger.

 

Jusqu’au jour où… sans que l’on puisse réellement expliquer pourquoi, une infime partie de la négative s’immisça discrètement dans la masse positive. Les forces furent alors bousculer d’un étrange éclair bleu… puis deux, puis trois. La violence des évènements était telle que les deux masses furent mélangées, brassées… assemblées. Elles donnèrent naissance, malgré elles, à un étrange nuage noir… d’un terrifiant réalisme, horriblement physique.

 

Une fois cette masse obscure formée, des particules se détachèrent. Elles se mirent à tournoyer, à s’entrechoquer. Dans leurs danses, elles formèrent des amas de plus en plus gros. Les tourbillons leurs donnaient une forme sphérique quasi parfaite basé sur un centre qu’on discernait difficilement.

 

Et ce troublant spectacle dura, encore et encore…

Le jour de la stabilité arriva, laissant derrière cet étrange phénomène de ronde masse de différentes tailles, de différentes consistances. Certaines c’était formées avec une telle violence qu’elles fusionnaient en elle-même. Et elles tournaient et tournaient toujours en un étrange balai.

 

L’énergie positive de cette étrange nuage pris alors une… initiative. Volontaire, ou simple réaction physique ? Qui le sait… toujours est-il qu’elle se mit à agir sur certaines particules. Elle créa des choses, hiérarchisé les unes par rapport aux autres, Toutes était dépendantes d’autres : elle créa l’harmonie de la vie. Sur l’une des masses rondes elle avait particulièrement bien réussi son œuvre : elle y avait créé une flore aux couleurs éclatante et une faune d’un équilibre magnifique.

 

Mais il faut croire que le sentiment de jalousie existait déjà. La force négative eu une réaction immédiate aux actes de son opposé. Comme si elle ne put accepter que la force positive ait usé de leur force à son insu. Alors elle créa aussi. Elle sculptât plusieurs petites boules visqueuses. Elle les modela leur donnant des formes hideuse mais merveilleusement agencée. Une fois ces dernières finit elle les inséra sur le chef d’œuvre de sa rival.

 

Les êtres, pour leur donner un nom, se développèrent au sein de cette équilibre naturelle que leur présence allait malheureusement bouleverser. Ils étaient tel un BuG dans l’organisation structurée de la vie. Ils se développèrent, la nature alimentant ce BuG comme pour un virus dans l’organisme. Bientôt les êtres installèrent leur habitat sur le sol vierge de la planète. La nature déchaina ses « anticorps » pour détruire se fléau qui l’envahissait et la détruisait. Elle déploya les vents, déchaîna les éléments, fendu même son précieux manteau laissant après coup de béants trous.

 

Mais rien n’arrêta la progressions de la maladie, l’intelligence de cette dernière lui permit de s’adapter aux rigueurs que lui imposait l’organisme qu’elle avait infecté.

Où cela s’arrêtera, continuera-t-elle son œuvre destructrice ? Nul le sait, ce qui est sure c’est que le mépris qu’elle a pour les autres espèces est tellement grand qu’elle ne se souci guère de l’équilibre de la ronde planète qu’elle habite, elle n’as d’amour que pour les êtres de son genre, bien que le mépris ayant tant d’emprise sur ca façon de penser, que la haine la fait se persécuter elle même. Peut être cette maladie, ces êtres se détruiront-ils un jour à force de guerroyer les uns contrent les autres… En attendant le virus n’as toujours pas trouvé de vaccin et l’épidémie prends des proportions titanesque… et ce n’est sûrement pas moi qui le trouverais ni aucun autres être de mon genre car une bactérie ne provoque jamais volontairement sa perte… l’humanité demeure et la planète se meurt…"

 

Nicolas V.

« Sans les exceptions à cette définition, l’humanité ne serait que déception… »

« Mais, huit ans plus tard, je doute de pouvoir, un jour, trouver cette fameuse exception. »










Merci pour le référencement/partenariat à:

Chat
ReferencementCe site est listé dans la catégorie Départements : Ain (01) Dictionnaire
annuaire
Referencement
Villes françaises : code postal et annuaire local.
referencement gratuit
Annuaire de référencement
Annuaire Francecity
el-annuaire-gratuit
Site référencé par l'
Annuaire liens durs
Rencontres
 
Optimisé pour Mozilla FireFox [v1.0.1 et +] - Compatible Internet Explorer [v6 et +] - Sitemap Generator
AiN-IRC.net - Tous droits réservés - [-FuNpArT-CréatiWeb-] - [0.0.0.0]
Standards du web. xhtml transitional | css | js | ajax | php (mysql)
Contenu généré en 0 sec(s) nécessitant 0 requête(s) SQL [0sec(s)] - [init.: 0 - total: 0|0|0] [base: 0|0|0]